3 conseils pour tester mon idée tech rapidement sans vider mon Livret A !

25 nov. 2020

Vous avez une idée tech et vous souhaitez valider son intérêt et sa viabilité ? Sauf que développer la technologie prend beaucoup de temps et demande des ressources importantes !

Voici comment nous testons nos idées sans nous mettre dans le rouge.

Conseil N° 1 : Faîtes moche à chaque fois que c'est possible !

A ce stade, votre objectif est d'obtenir des retours pour évaluer la valeur de votre solution technologique.

Pas besoin d'avoir l'apparence du produit final !

C'est même plutôt contre-productif.

Sauf si votre technologie améliore l’ergonomie, prendre soin de la partie esthétique est une perte de temps.

Et cela peut même jouer contre vous !

Exemple, nous avions développé un outil de création de chat bot vocaux avec une interface très moche, en noir et blanc et mal organisée. Si nos premiers utilisateurs étaient un peu perdus, ils nous excusaient les bugs et on pouvait se concentrer sur l’outil. Le jour où on a créé une interface plus jolie, c’était fini, les bugs sont devenus majeurs et les retours concernaient l’ergonomie. Difficile alors d’avoir des retours sur l’idée.

A retenir : attendez que votre prototype soit parfaitement fonctionnel et validé par vos utilisateurs pour soigner votre design.

Conseil N°2 : Fake it mais pas trop

Dans le monde startup, on recommande le principe “fake it until you make it”.

C’est un bon conseil mais avec modération quand il s’agit de solution technologique.

On vous pardonnera un projet pas abouti, vous en êtes au début et ça ce n’est pas grave.

Par contre, si vous mentez sur votre technologie, sur votre capacité à réaliser, vous risquez d’être catégoriser dans la catégorie des “pipoteurs”, voire que votre projet est une arnaque (le fameux "scam", comme ce qu'on voit souvent sur l'internet...). Ce sera alors très compliqué de lutter contre cette image de marque.

N’oubliez pas que si vous développez une technologie, il y a de grandes chances pour que vos premiers interlocuteurs, ceux qui comprennent de quoi vous parlez, soient des personnes du monde de la tech !

Notre conseil, développez de quoi montrer le Scénario Minimum Représentatif. En clair, montrez un exemple du fonctionnement de votre futur projet dans un contexte bien particulier.

C’est un peu ce que faisait un certain Steve quand il présentait ses nouveaux produits sur scène... (1)

A retenir : montrer un scénario fonctionnel maîtrisé qui permet de comprendre ce que sera le produit.

Conseil N°3 : Montrez et écoutez

Puisqu'il s'agit d'une nouveauté, vous n'obtiendrez pas la même qualité de retours en expliquant qu'en montrant. Quand on explique à l'utilisateur la technologie, il aura du mal à se projeter et à définir son usage de cette technologie. A l'inverse, quand l'utilisateur a vraiment quelque chose entre les mains, il est en mesure d'y percevoir un intérêt ou non.

Le résultat n'étant pas encore terminé, vos interlocuteurs devront faire un effort d'imagination pour terminer le produit selon leur besoin. Ces retours vous seront précieux pour vous améliorer.

Montrer permet d’obtenir des retours concrets. C'est une opportunité exceptionnelle de pouvoir observer l'utilisateur et d'écouter les questions et les remarques qui lui viennent. Ces retours ont beaucoup de valeur pour évaluer votre idée.

Avantage : En montrant et en écoutant, vous diminuez le risque de biais. Une question peut être orientée. Une personne peut répondre en étant influencée par une volonté de ne pas décevoir ou de faire plaisir.

Montrer sans intervenir limite ces biais.

A ce stade, oubliez les questionnaires, les seules questions qui comptent sont celles que vous posent vos interlocuteurs. Les plus intéressantes étant : combien ça coûte ? Ça se trouve où ?

A retenir : montrez votre idée, parlez-en et écoutez vos interlocuteurs. S’ils vous posent des questions, c’est peut-être que ça les intéresse.

Et pour que ce soit le plus efficace, appliquez ces 3 conseils dans le cadre d’itérations très courtes (1 à 2 semaines) et répétez jusqu’à ce que vous ayez trouvé votre client idéal (idéalement par une première vente). A l’opposé, n’hésitez pas à remettre en question votre idée si les marques d’intérêt ne sont pas au rendez-vous.

En suivant ces conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour transformer votre idée en succès tout en gardant les moyens de continuer !

Vous avez une idée ? Venez-nous en parler et donnez toutes ses chances à votre projet !




1. https://www.lesechos.fr/2017/01/iphone-lenvers-du-decor-cauchemardesque-de-la-premiere-keynote-159668

Suivez-nous sur les réseaux :

  • Noir LinkedIn Icône
  • Black Twitter Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon

Inscrivez-vous à notre newsletter :